Dolmens
la table d'offrandes universelles du millénaire à faire soi-même ou en famille

Menu

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis

Categories


Liens

le Calife

jeu en construction

 

Ce nouveau jeu d'échec présente six niveaux de difficultés de 64 cases à 169 cases et de 32 à 78 pièces sur le même plateau de jeu pour deux et quatre joueurs cette extension du jeu d'échec de 8x8 à 13x13 cases montre un jeu de société finalisé dans ses possibilités et proportions plus de deux mille cinq cents ans après la première version primitive du jeu d'Echec malgré les modifications apparues au cours des siècles et de la dernière décennie sa formule technique contenue en 8 ne révolutionnait pas les interactions cognitives organiques du cerveau et l'ajout de nouveaux éléments de 9 puis 10, 11, 12, 13 pièces principales et de pions de jeu au cours des parties favorisent naturellement l'attention et les réactions ainsi que successivement la mémoire car le jeu d'échec traditionnel est considéré comme un  sport pour le cerveau humain et la version innovatrice du jeu de société le Calife peut donc multiplier vos performances cérébrales par cinq.

 

 

calife,cheik,maharadja

 

Les règles sont les mêmes qu'au jeu d'échec traditionnel toutefois le mat se donne au roi au jeu d'échec 8, 10, 12 puis au Diamant au jeu d'échec en 9, 11, 13, une seconde rangée de pions de couleurs différentes au jeu d'échec en 11, 12, 13.

 

cheik,calife,maharadja

cheik,calife,maharadja

lecheik (2).jpg

 

1-   le jeu des échecs

2-    le diamant

3-    les singes

4-    le diamant et les éclaireurs

5-   les singes et les éclaireurs

6-   le diamant plus les singes et les éclaireurs

                  

Le jeu de stratégie le plus puissant de la planètepour vaincre les échecs de toute nature grâce à un entrainement indolore et convivial, exerce l’éducation et l’acuité des sens et la précision dès l’âge de 12 ans, l’apprentissage de tous les jeux peut prendre plusieurs semaines dès que les mouvements des pièces de tous les jeux deviennent un automatisme vous augmentez vos chances de remporter le grand chelem en six jeux consécutifs.

Une nouveauté pour les clubs d’Echecs et les Maîtres es Echecs qui peuvent qualifier leurs joueurs et joueuses pour des tournois locaux et internationaux en simple ou en double, la règle et les mouvements des pièces et des pions sur le plateau de 64 cases sont identiques au jeu d’échec traditionnel, des règles différentes concernent les jeux d’échecs en, 9, 10, 11, 12, 13, ce qui change les mouvements suivants: la roquette du cheval et du fou, de l’échec et le pat et le mat du diamant, le roque du diamant et de la tour, des pièces et des pions supplémentaires et de leurs déplacements, chaque jeu est une étape du profilage de votre mémoire, le jeu d’échec traditionnel règle la mémoire comme une horloge c’est l’apprentissage qui induit l’action d’une norme physique mais c’est une norme qui cloisonne l’apprentissage et la mémoire alors qu’on a besoin de conserver longtemps de la vivacité à notre cerveau pour affronter l’âge, l’ajout et le retrait de pièces et de pions d’échecs successivement au cours des parties intercale à chaque fois de nouveaux éléments qui ravivent la mémoire acquise lors de l’apprentissage du jeu d’échec traditionnel favorisant ainsi la mémorisation des nouvelles combinaisons et la vivacité des facultés et des sens.

Le but du jeu: s’emparer du diamant et des terres et du trésor de l’adversaire       

Un diamant est offert par le roi à la reine, une pierre précieuse extirpée de la mine de diamants, concession d’exploitation de mine n0 H8, qu’un nouveau filon sauva de la fermeture tant les échecs et l’infortune de ce terrain de soixante-quatre arpents avaient presque ruiné son voisin dont il convoitait les diamants, fier de lui avoir conquis sa mine de diamants et son trésor le roi fit aménager un nouvel hippodrome pour voir courir son meilleur cavalier et son plus beau cheval depuis le château puis il logea son fou hurleur dans les anciennes écuries parce que ses cris avaient éveillés les soupçons des soldats sur son plan de s’approprier tous les diamants sortis de la mine par l’ancien propriétaire et l’arrivée d’un nouveau soldat confirma leurs pensées car en arrivant il n’avait pas un sou vaillant en poche et pas un arpent de terre.

Tous partirent à la conquête des huitante-et-un arpents de terres du trésor et du diamant de ce riche voisin, après leur retour triomphant au château la reine apparut à la cour devant ses dames de compagnie et tous les soldats sous ses plus brillants éclats et déclara à la foule que ces nouvelles richesses acquises serviront aux conquêtes d’autres terres grasses et riches, quelques instants plus tard le roi s’offrait deux singes dressés pour dénicher le diamant de son plus proche voisin où qu’il ait pu le cacher dans son château puisqu’ils en profiteraient pour le lui soustraire alors que ses soldats s’occuperaient des gardes mais les singes ne trouvèrent aucun diamant et ils ramenèrent avec eux tous les fruits cueillis sur les nouvelles terres du royaume.

Une abondance qui nourrira soldats et montures ainsi que la Cour et les monarques, tous s’installèrent sur cent arpents puis le roi nomma deux éclaireurs pour garder le joyau de la reine, à la place des deux singes dressés pour dérober les diamants, les mois passèrent et le roi s’ennuyait et ses éclaireurs lui révélèrent que son voisin détenait une pierre précieuse d’une extrême pureté et que son prix et ses terres valaient une bataille mais s’en emparer nécessiterait au moins cent-vingt-et-un soldats mais le roi ne se laissa pas conter et décida que vingt-deux soldats suffiraient à convaincre son adversaire de lui céder son diamant.

Fort de sa victoire il se reposa douze mois et fit construire de nouvelles tours pour voir toujours plus loin à l’horizon, pendant ce temps les éclaireurs étaient partis avec les singes pour faire le tour des villages et ils s’arrêtaient dans les tavernes pour montrer leurs pirouettesaux badauds pour gagner quelques pièces, lorsqu’un soldat leur demanda s’ils transportaient leur menu du jour ceux-ci lui répondirent que ces singes trouvaient toutes les pierres précieuses cachées ou perdues dans un château et aussi que pas un châtelain visité par eux depuis leur départ des mines ne puisse pendre son voleur, très bien dit le soldat car je sais qu’un richissime Calife détient un diamant d’une pureté inégalée qu’on mesure en carat non pas en arpent, on dit que ce diamant fait 169 carats; une fortune pour un roi et une reine mais avant cela il faut une armée de vingt-quatre soldats et vos deux singes, des chevaux et des fous hurleurs pour traverser les cent quarante-quatre arpents de terre de son cousin le Pacha et franchir les toursavant la boue et la neige.

Qu’il en soit ainsi nous t’engageons et tu porteras les couleurs de notre royaume, si nous réussissons notre roi et notre reine te remercieront d’un arpent de terre, tous trois et les deux singes retournèrent proposer au roi de traverser les terres et vaincre le Pacha pour s’approprier le diamant et les terres du Calife ainsi notre roi deviendra l’homme le plus riche de la Terre, le monarque acquiesça leur plan et engagea le soldat à rejoindre le premier bataillon car il connaissait les terres du Pacha.

La victoire ne faisait aucun doute et le roi et la reine régnaient désormais sur vingt-trois arpents de terres supplémentaires mais plus les semaines passaient et plus les dépenses augmentaient, l’entretient des tours et des terres conquises, les prix du foin et les grains des chevaux et les fruits des singes avaient augmentés, les dépenses pour les soldats, la cour et les monarques avaient endetté le trésor du royaume mais le roi désirait plus que tout le légendaire diamant de son nouveau voisin le Calife et dépensa les derniers restes du trésor royal pour engager de nouveaux soldats et recomposer une armée pour s’approprier le célèbre joyaules terres et le trésor du Calife.  

Le but du jeu: s’emparer d’un maximum de pièces du jeu de dames

La reine proclama une nouvelle loi pour tout le royaume, chaque arpent de terres grasses et richesconquis devra être labouré et les graines semées séparément, le blé, l’avoine, le maïs, le mil et le riz, ces champs annonceront la grandeur et la richesse de notre royaume aux visiteurs venus des quatre coins du monde mais les soldats les fous et les éclaireurs se disaient déjà que les singes ne sauraient pas trier le bon grain de l’ivraie et eux-mêmes servaient à garder les terres et les plantations et qu’il n’en fallait pas plus pour enrichir un honnête homme puis tous décidèrent d’enseigner l’agriculture aux dames de toutes les villes et de tous les villages du royaume, ils semèrent ensemble les quarante-cinq premiers champs de blé d’avoine de maïs de mil de riz et puis cueillirent tout un verger et récoltèrent quarante-quatre champs, la saison suivante leurs commerces nourrissaient les dames, les soldats, les fous, les éclaireurs, les singes, les cavaliers et leurs montures ainsi que les monarques.

Rien ne semblait troubler l’harmonie de ce monde merveilleux, les graines donnaient de beaux arbres et de bons fruits tel que l’amour donne de belles couleurs et de beaux enfants, les soldats étaient de garde lorsque soudain neuf brigands furent surpris en train de marauder des fruits dans le verger et de voler des sacs de farine dans le moulin et trois d’entre eux étaient en train de charger sur une charrette des sacs d’avoine de maïs de mil et de riz mais après de longues luttes sur tous les chemins sept brigands furent arrêtés et deux s’échappèrent quant aux soldats six trouvèrent la mort et trois en réchappèrent.   

Fières de leurs réussites et se sachant désormais bien protégées les dames s’adressèrent à la reine afin de la décider d’envoyer les plus aguerries et les plus fortes prélever la dîme sur les récoltes et les vergers des voisines les plus récalcitrantes à verser leur part celles-ci affirmant depuis toujours que les guerres affament les soldats et que le fermage royal coûte plus qu’il ne nourrit leur maison et puis qu’une saine économie montre des gens bienheureux remerciant la providence tout en gratifiant humblement à tous les vents les bontés de leurs seigneurs aux clochards et aux marchands mais la reine ne se laissa pas conter et décida que ces dames visiteraient chaque arpent conquis par le roi sa garde et ses soldats pour en récolter l’usufruit qui servira à désendetter le trésor royal ainsi qu’à nourrir leurs nobles serviteurs.

Les enchères au jeu de dames et au jeu d’échec :

Commencer par faire une partie de dames avec 24 pièces, sur le premier plateau du jeu de dames soit 12 rouges et 12 bleues, toutes les pièces gagnées et perdues au jeu de dames par les joueurs sont mises au pot pour le trésor, le vainqueur du premier jeu d’échec remporte la totalité du potet note le nombre de pièces gagnées idem pour tous les pots des jeux d’échecs sur ce plateau.

Le trésor est constitué de 32 pièces par joueur et à chaque partie de dames les joueurs perdent des pièces qu’ils peuvent reprendre à leur adversaire en gagnant ensuite une partie d’échec pour enrichir leur trésor, le premier plateau de dames nécessite 12 pièces par joueur, le second 13 pièces, le troisième 20 pièces, le quatrième 22 pièces, le cinquième 30 pièces, le sixième 32 pièces.

Comment noter les pièces, exemple : au cours de la partie vous avez gagné les douze pièces de votre adversaire quant à lui il vous a pris huit pièces, ces vingt pièces sont déposées dans le pot à gagner au jeu d’échec de 64 cases, vous gagnez ce pot et cela vous fait vingt points, idem vous avez gagné les trente pièces de votre adversaire quant à lui il vous a pris vingt-huit pièces, ces cinquante-huit pièces sont déposées dans le pot à gagner au jeu d’échec de 144 cases, vous gagnez ce pot et cela vous fait cinquante-huit points etc.. Chaque diamant maté fait cent pointssupplémentaires le joueur totalisant le plus de points gagne la partie et portera le titre de Calife.

Le jeu du solitaire, 45 pions de diverses couleurs, au début de la partie le joueur enlève un pion « le verger » ensuite le joueur gagnant est celui qui laissera un seul pion à la fin de la partie, plusieurs formules mènent à ce résultat (voir sur Internet), néanmoins un joueur moyen parvient à laisser au maximum deux pions, le joueur laissant le moins de pions sur le jeu gagne la partie et obtient 20 points. Le gagnant conserve ces points jusqu’à la fin de la partie.

Le jeu du Moulin ou le Charret, 18 pions de deux couleurs 2x9 pions, le joueur gagnant est celui qui bloque totalement les pions de son adversaire ou qui prend un à un tous les pions de son adversaire, le vainqueur obtient 20 points.Le gagnant conserve ces points jusqu’à la fin de la partie.

Les joueurs lancent les deux Dés, le score le plus élevé inscrit vingt points et c’est à lui de faire la première partie du jeu le Solitaire ensuite le vainqueur de ce jeu débute la partie au jeu du Moulin puis le vainqueur commence la partie au jeu de Dames 8x8 et le vainqueur débute la première partie au jeu d’Echec 8x8 ensuite le vainqueur commence la seconde partie de Dames 9x9 et le vainqueur de ce jeu débute la partie au jeu d’Echec 9x9 etc..

Chaque joueur dispose d’un trésor de soixante-deux pièces, à chaque fois qu’un joueur se fait prendre un pion ou une pièce d’échec il verse sa contrepartie au pot, 1 pièces pour 1 pion,3 pièces pour 1 tour, 3 pour 1 cavalier, 3 pour 1 fou, 3 pour 1 singe, 4 pour 1 reine, 4 pour 1 roi, 4 pour 1 diamant, idem pour les six jeux d’échecs sur ce plateau, le gagnant remporte le jackpot et devient le Calife.

 

 

                                                                                                                                                    

 

                                                                                                                              

 

 

actuel:

La "taxe sur les carats", prévue dans un avant-projet de loi, imposera un "bénéfice net" de 0,55% chaque année au secteur diamantaire, selon une information de quotidien De Standaard, également relayée mardi par Le Soir. En d'autres termes, cette nouvelle taxe sera de 0,55% sur le chiffre d'affaires réalisé par les diamantaires.

 

Copyrigt.be & Fidéalis France

 

un lien qui vous en dira long sur le nombre de possibilités aux échecs, faire un copier-coller pour lire l'article.

http://www.etaletaculture.fr/sciences/combien-existe-t-il-de-parties-dechecs-differentes/


Posté à: 11:18, 30/04/2015
Ajouter un commentaire

Wow that was unusual

Wow that was unusual. I just wrote an very long comment but after I clicked submit my comment di;n2#8&17dt show up. Grrrr… well I’m not writing all that over again. Anyhow, just wanted to say excellent blog!

Posté par Keshawn à 02:00, 17/05/2016

Lien

Ce chestie faina! Es

Ce chestie faina! Este una din putinele intamplari pentru care regret ca nu sunt <a href="http://vcxzukoqfap.com">&qtpi;caoutalist".</a> Mai ales ca e vorba (si)de All Blacks. De a caror inaintare era sa fiu calcat, la propriu, in negura timpurilor. Mamaia, octombrie 1981! O tempora!

Posté par Butch à 08:25, 17/05/2016

Lien

Seriously, could you

Seriously, could you please not talk about David Hasselhoff that way, it makes me quaUhy.ergs! That was so NOT a thought I needed right after having breakfast! http://cubojnug.com [url=http://yqqjuxkkno.com]yqqjuxkkno[/url] [link=http://snywoyls.com]snywoyls[/link]

Posté par Kayli à 05:29, 18/05/2016

Lien

American Jews invent

American Jews invented the atomic bomb Not exactly, though Jews were well represented among the <a href="http://fmngkjpfygi.com">&q&ot;inventorsuquot;.</a> They were not American Jews either, but central-European Jews.

Posté par Cheyanne à 08:30, 19/05/2016

Lien

I just have to say o

I just have to say one thing:Mosaic made with eglh!elgs!?s?!I would never have thought of that. Everything is so beautiful. It is lovely to see how your Dad displays your work. He is a little bit proud, yes :) http://iinmjkqn.com [url=http://bnvrawjwn.com]bnvrawjwn[/url] [link=http://cxuyuwjxkgr.com]cxuyuwjxkgr[/link]

Posté par Jimmy à 15:51, 19/05/2016

Lien